Porcelaines de Meissen et de Chantilly

5 septembre 2020 - 3 janvier 2021 - Grands Appartements

À la rentrée 2020, le Domaine de Chantilly accueillera, dans les Grands Appartements du château, une exposition inédite et joyeuse où porcelaines fines et excentrique modernité se rencontreront. Les porcelaines princières de Meissen et de Chantilly, qui ont marqué les arts décoratifs du Siècle des Lumières, seront mises à l’honneur
grâce à une scénographie exceptionnelle signée
Peter Marino.

Considérée comme « l’or blanc » du XVIIIe siècle, la porcelaine est désirée par les plus grands princes d’Europe. Deux d’entre eux, Auguste le Fort, électeur de Saxe et roi de Pologne, et Louis-Henri de Bourbon, prince de Condé et premier ministre du roi Louis XV, mettent leur fortune au service de leur passion et fondent deux des plus prestigieuses manufactures de porcelaine, à Meissen et à Chantilly. Pagodes et magots chinois, vases japonais, animaux en tous genres… le goût du Siècle
des Lumières est à l’exotisme. Les manufactures de Meissen et de Chantilly imitent alors avec grande précision des pièces japonaises de style Kakiemon tout en s’adaptant aux formes et usages occidentaux. Auguste le Fort ira jusqu’à repousser les limites techniques de la porcelaine en créant une fragile ménagerie, impressionnante par ses dimensions et sa technique.
Grâce à des prêts exceptionnels qui n’ont souvent jamais été montrés en France, cette exposition constituera une opportunité rare de contempler d’extraordinaires pièces, dont les gigantesques oiseaux en porcelaine de Meissen.

Commissariat : Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au musée Condé, avec le partenariat exceptionnel de la Porzellansammlung de Dresde.

Exposition réalisée avec le soutien des