• Réserver

Trésors du duc d’Aumale

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf, La Tortue et les Deux canards, Le Chien et le Loup, Le Corbeau et le Renard, Le Rat des villes et le Rat des champs… Autant de fables célébrissimes à redécouvrir dans les exceptionnelles collections du musée Condé, exposées dans le Cabinet des Livres à partir du 25 janvier.

La richesse du Cabinet des livres du château de Chantilly en recueils de fables permet de revisiter tout un pan de l’histoire littéraire universelle et de la tradition écrite. La fable enseigne un certain art de vivre et génère des types de livres illustrés variés, dont le duc d’Aumale a préservé des exemplaires emblématiques et rares.

La fable est un récit court et plaisant qui donne une leçon de vie. Elle met souvent en scène des animaux qui reflètent les travers des hommes. C’est un genre commun à toutes les cultures et dont les origines se perdent dans l’antiquité la plus lointaine. Sa plasticité se prête au jeu des réécritures ainsi qu’aux images, ressorts essentiels d’une perpétuelle réactualisation.

On peut distinguer, dans l'histoire du livre de fables, deux directions. La conservation, la compilation et la traduction des fables constituent la tradition dite "savante" qui trouve sa meilleure expression dans l'œuvre accomplie par les humanistes, en particulier les Italiens au XVIe siècle.
Au contraire, la transformation de la matière de la fable à des fins pédagogiques ou satiriques débouche sur une pratique littéraire qu’illustre avec éclat Jean de la Fontaine au XVIIe siècle.

En se dotant peu à peu d'une identité propre, le recueil de fables acquiert une forme de légitimité, qui étale ses lettres de noblesse au XVIIIe siècle. Le charme du fablier est dès lors accru par des formes particulières de partage, cadeaux d’étrennes, livres distribués comme "prix" ou trésors bibliophiliques.

Enfants et parents peuvent au fil de l’exposition redécouvrir des fables familières dans leurs atours d’origine. Les amateurs d’art peuvent quant à eux admirer, entre autres, de magnifiques dessins attribués à des collaborateurs de Jean Pucelle ou Dierik Bouts ainsi que de très belles sanguines de Claude Gillot, le maître de Watteau.

Le livre de fable est un fil conducteur idéal pour découvrir la bibliothèque de Chantilly : il reflète la solide culture classique du duc d’Aumale, son attachement à la littérature française et aux souvenirs familiaux, sans oublier sa fascination pour les livres uniques et rares.

 

Commissariat

Marie-Pierre Dion, Conservateur général des bibliothèques, Musée Condé

 

Informations pratiques

Lieu : Cabinet des Livres du château

Exposition incluse dans le billet Domaine sans supplément