En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Parc Jean-Jacques Rousseau - Centre culturel
Autour du jardin

Parc Jean-Jacques Rousseau - Centre culturel

Les soixante hectares du Parc Jean-Jacques Rousseau, originellement parc au sud, ne représentent qu’une partie d’un vaste ensemble conçu de 1763 à 1776 par le marquis René-Louis de Girardin. Les jardins d’Ermenonville constitués autour du château incluaient le parc au nord de ce dernier et le "Désert" situé au nord-ouest, et avoisinaient les 200 hectares.

Personnalité éprise de l’esprit et des progrès de son temps, le marquis est influencé par ses nombreux voyages. Les jardins anglais et la campagne toscane nourrissent son inspiration, tout comme l’Antiquité et de nombreuses lectures. Une culture classique, une sensibilité aux arts et à la nature, des idéaux politiques, tout ceci se donne à lire dans ce projet paysager inédit. Caractéristique du XVIIIe siècle, une  nouvelle idée de la nature s’impose : non pas allées rectilignes, parterres dessinés ou arbres taillés qui diraient la suprématie de l’homme sur la nature mais une mise en scène subtile d’une nature célébrée pour sa beauté sauvage qui n’en demeure pas moins magnifiée, composée voire recomposée.

À l’opposé du jardin à la française qui impose des cheminements comme des points de vue, les jardins d’Ermenonville célèbrent ainsi l’émancipation de l’individu à travers la promenade. Le corps déambule librement dans les sentiers qu’il choisit, et le regard va à la rencontre de ces "tableaux paysagers" qui font le lien entre la peinture de paysage et le jardin. Le regard, au fil de la marche, oscille entre tableaux composés, scènes paysagères et détails travaillés.

Plus qu’un jardin, Ermenonville est un projet de société, reflet d’une époque et de l’esprit innovant de son créateur : société heureuse inspirée d’un passé pastoral et païen pour redéfinir la relation de l’homme à la nature, harmonie où le respect de la nature et l’agriculture jouent un rôle prépondérant. Le loisir complète ce microcosme avec jeu d’arc et espace de danse mais aussi célébrations et divertissements réguliers. De nos jours, le Centre culturel de rencontre implanté sur le site prolonge l’héritage multiforme et passionnant de ce  site, avec une programmation culturelle généreuse et variée.

Ouvert au public toute l’année, le Parc Jean-Jacques Rousseau propose des plages horaires étendues et adaptées à la découverte du site, aux nombreux événements (concerts, visites commentées ou contées, danse, ateliers, découvertes des arts, de la philosophie ou de la nature) qui s’y tiennent comme à la privatisation d’espaces :

- En haute saison, tous les jours, de 10h à 19h, du 1er avril au 30 septembre 2017. Dernière admission à 18h15.

- En basse saison, du mardi au dimanche, de 11h à 17h30, du 1er octobre 2017 au 30 avril 2018. Fermé tous les lundis. Dernière admission à 16h45.

- Fermeture annuelle, les 1er et 11 novembre, le 25 décembre et le 1er janvier.

Catégorie(s)

  • Autour du jardin
  • Institution

Spécialité(s)

  • Voyages / Tourisme

Coordonnées

Parc Jean-Jacques Rousseau – Centre culturel de rencontre                                         

1, rue René de Girardin

60950 Ermenonville (Hauts-de-France)

Responsable : Corinne Charpentier

Jardinier : Vincent Lahache

Tél. 03 44 10 45 75

E-mail : info@parc-rousseau.fr

Site internet : www.parc-rousseau.fr