Exposition au Cabinet d'arts graphiques du musée Condé

Le musée Condé conserve un fonds graphique unique au monde, 366 portraits dessinés par les deux plus grands portraitistes de la Renaissance française, Jean et François Clouet. Parmi eux figurent de délicates feuilles consacrées à des modèles féminins, célèbres dames de la Renaissance (comme Renée de France, Eleonore de Habsbourg ou Diane de Poitiers) ou belles inconnues. En contrepoint de l’exposition « La Joconde nue », présentée au même moment au Jeu de Paume du Domaine de Chantilly (où il sera question de la réception de cette composition de Léonard de Vinci chez François Clouet), le nouveau cabinet d’arts graphiques accueillera, à l’été 2019, la première exposition exclusivement dédiée aux « crayons » féminins des Clouet. 

Les portraits aux deux ou trois crayons de Jean (le père) et François (le fils) Clouet ont immortalisé la fastueuse cour des Valois. Ils étaient exclusivement les fruits de commandes royales, passées par François Ier, Henri II et Catherine de Médicis : poser pour ces artistes, c’était se voir reconnaître une place éminente au sein de la cour. Éléments indispensables d’une civilisation de cour, les nobles dames prétendaient à une représentation officielle, au même titre que leurs époux.

Il s’agissait de fixer leur noblesse et d’inscrire, par leur introduction dans le cénacle des personnages portraiturés, leur appartenance à une société curiale qui fixait alors ses règles. Les portraits dessinés des Clouet participèrent de l’affirmation du statut et du rang des femmes, au sein d’un univers où leur place grandissait. Si Jean Clouet concentrait son métier sur les cheveux, la coiffure et la ressemblance du visage de ses modèles, l’habit et le corps gagnèrent en importance chez François. L’exposition permettra de se pencher sur l’histoire du costume et des bijoux féminins (comme l’introduction de la mode espagnole et portugaise à la cour de François Ier entre 1530 et 1536, à la faveur du mariage du roi avec Eléonore de Habsbourg), mais sur celle des usages sociaux des vêtements chez les dames de la Renaissance.

 

Catherine de Médicis et les portraits de ses dames

La collection de portraits dessinés du musée Condé provient en grande partie d’un fonds constitué par une grande dame de la Renaissance, Catherine de Médicis. La reine, férue des crayons des Clouet, a en effet créé l’une des premières collections d’arts graphiques connues. Entourée d’une cour féminine brillante (loin de l’image romantique de l’escadron volant !), elle aimait paraître en compagnie de ses dames qui faisaient sa fierté. Souveraine dans le domaine de la représentation féminine, elle récompensait la fidélité de celles-ci en commandant leur portrait, véritable marque d’amitié.

Ces dessins, dus à François Clouet, ne reflétaient plus uniquement la beauté ou la piété de leur modèle, mais aussi leur rang, leur esprit, grâce à des visages plus individualités et des regards plus aiguisés. Les somptueuses mises des comparses de la reine, reproduites dans tous leurs détails, prirent une ampleur inégalée jusqu’ici. Une sélection d’une quarantaine de feuilles remarquables, issues des collections du musée Condé, permettra de brosser une histoire du portrait féminin dans la France du xvie siècle, avant l’effroi des guerres de religion.

 

Catalogue Clouet. Le miroir des dames, Carnet de Chantilly no 8


Le musée Condé à Chantilly conserve un fonds graphique unique au monde, 366 portraits dessinés par les deux plus grands portraitistes de la Renaissance française, Jean et François Clouet, qui ont immortalisé la fastueuse cour des Valois. Leurs délicates feuilles consacrées à des modèles féminins, principalement de nobles dames des cours de François Ier et de Catherine de Médicis, reflètent non seulement leur beauté, leur piété, mais aussi leur rang et leur esprit. Cette sélection brosse une passionnante histoire du portrait féminin dans la France du xvie siècle.


96 pages au format 21 × 21 cm
Éditions Faton, 19,50 €
Parution : juin 2019

 

Commissariat : 

Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au musée Condé

 

Informations pratiques : 

Lieu : Cabinet d'arts graphiques du musée Condé

Billets et tarifs :

Exposition incluse sans supplément dans le billet Domaine

Profitez de 10% de réduction en réservant vos billets datés.
Réserver

 

Avec le soutien de :